13 janvier 2018

Identifier son besoin

Comment choisir son alarme maison ? Répondre à cette question passe par quelques étape. En tout premier lieu, il est nécessaire d’identifier son besoin avec soin pour bien choisir son système d’alarme. En effet, la réponse ne sera pas la même si vous souhaitez sécuriser une seule pièce ou toute une habitation, une maison ou un appartement, lors d’une construction, rénovation ou sur une habitation existante.

Pour déterminer quelle alarme choisir, de nombreux critères sont à prendre en compte :

  • Est-ce pour équiper un appartement ou une maison ?
  • Quel niveau de protection souhaitez-vous ?

Nous allons vous aider à définir quel système d’alarme est le plus adapté à votre besoin.

comment choisir son alarme maison appartement

 *****

Comment choisir son alarme maison ?

De quoi est constituée une alarme ?

Quelle installation pour mon habitation ?

La télésurveillance

La solution optimale ?

Et pour faire plus

  • L’intégration dans un système domotique
  • Alarme avec ou sans fil
  • Alarme et Assurance habitation
  • Norme NFa2p

*****

 

    De quoi est constituée une alarme ?

centrale alarme dnb 5 pièces

Exemple : Centrale DNB 5 pièces

 

Une centrale : pour assurer la communication interne et externe au domicile. Elle peut être équipée d’un clavier pour activer et désactiver le système, gérer le paramétrage, etc … ou être uniquement l’organe de communication. C’est via la centrale que des alertes sont envoyées à l’habitant sur certains systèmes modernes (via appel, SMS, notification …).

 

 

détécteur mouvement eden ha700

Exemple : Détecteur Infrarouge EDEN HA700

 

Des détecteurs : pour identifier les intrusions. On distingue les caméras qui permettent de visualiser des images, les détecteurs volumétriques qui surveillent une pièce et alerte en cas de mouvement, et les détecteurs d’ouverture qui surveillent une porte ou une fenêtre soit par un contact ou pas les vibrations. Plus anecdotique, les détecteurs de type barrières infrarouge détecte un passage à travers un faisceau infrarouge.

 

sirène somfy home alarm

Exemple : Sirène Somfy Protect – Home Alarm

 

 

Des moyens d’alerte,  dont font partie les sirènes : intérieures ou extérieures, les sirènes permettent de faire fuir les intrus via un son très fort et d’alerter le voisinage. Une sirène extérieure visible est également un signal dissuasif pour d’éventuels intrus.
Certains systèmes d’alarme sont également équipés de flashs externes, qui permettent de voir immédiatement l’origine de l’alerte. Ceux sont peuvent être associés à une sirène externe.

 

badge télécommande alarme somfy home alarm one

Exemple : Badge Somfy One+

 

Un moyen de mise en route et d’administration : badge, clavier, télécommande, application, … Il s’agit du moyen pour piloter son alarme. On y trouve les principales fonctions d’activation : activation, désactivation, activation partielle, alerte immédiate voire même fonction anti-agression. Certains badges sont équipés d’une connexion à la centrale, permettant l’activation et la désactivation intelligente automatique de l’alarme.

 

 

*****

     Quelle installation pour mon habitation ?

Déterminer les endroits à protéger

Pour objectiver l’approche qui va vous aider à déterminer quelle alarme choisir, nous vous conseillons de réaliser l’analyse sur un plan sommaire de votre habitation, en mettant en avant les accès isolés (non visibles de la rue, peu éclairés, etc …) et non sécurisé (pas de barreaux). Placer les détecteurs sur ce plan permet d’identifier facilement les forces et faiblesses de l’installation envisagée.

Il faut protéger les pièces avec des biens de valeur : bijoux, sacs à main, hifi, informatique, tablettes et téléphones principalement. Généralement cela signifie le salon, le bureau, la chambre des parents et la salle de bain. Avec les fonctions d’activation partielle vous pouvez choisir d’activer l’alarme avec certains détecteurs seulement afin de vivre dans la maison tout en vous protégeant : activer uniquement le rez-de-chaussée pour vivre à l’étage la nuit, ou uniquement les détecteurs d’ouverture pour se protéger de l’extérieur.

Si vous redoutez une intrusion durant votre sommeil, il peut également être intéressant d’équiper les fenêtres des chambres de détecteurs de vibration. Ces détecteurs se déclencheront lorsqu’une activité suspecte sera détectée, vous permettant de dormir sereinement.

 

Déterminer les moyens pour y accéder

Statistiquement, 60% des cambriolages ont lieu par la porte d’entrée, 20% par une fenêtre, 10% par un balcon, 10% par le toit.

Équipez en priorité les lieux de passage obligatoires de détecteur de mouvement ou caméra : entrée, couloir, salon. Puis la porte d’entrée de capteur d’ouverture, les fenêtres du rez-de-chaussée, puis de l’étage.

 

Exemple d’analyse et d’installation de système d’alarme

Cas d’une alarme pour appartement : voir l’étude

Cas d’une alarme pour maison individuelle : voir l’étude

Cas d’une alarme pour maison mitoyenne à étage : voir l’étude

 

Vidéosurveillance : les quelques règles à respecter

Construire soit même son système d’alarme et d’alerte à de nombreux avantages et installer sa propre vidéosurveillance n’impose pas de déclaration préalable. Mais il y a malgré tout quelques règles à respecter, en particulier vis à vis de l’enregistrement d’images et du respect de la vie privée des personnes filmées et de vos voisins :

  • Il est autorisé de filmer uniquement l’intérieur de sa propriété (intérieur bien sur, mais également jardin ou chemin d’accès privé). Il est interdit de pointer une caméra vers l’extérieur de sa parcelle, même pour surveiller sa voiture.
  • Les images doivent être protégées. Elles ne doivent pouvoir être vues que par des personnes autorisées.
  • Comme le stipule le code du travail, toute personne travaillant au domicile doit être informée de la présence de caméra et de leur but. Si les images sont enregistrées, il peut être nécessaire de réaliser une déclaration à la CNIL.

 

*****

 

    La télésurveillance

Tout d’abord quelle est le but de la télésurveillance ? La télésurveillance permet de faire réaliser la levée de doute par une entreprise tiers. Lors d’une détection, les sirènes se déclenchent et un signal d’alarme est envoyé. La levée de doute consiste en la vérification qu’il ne s’agit pas d’une fausse alerte. Elle peut être opérée par une entreprise (paiement d’un abonnement) ou par vous via une caméra et votre smartphone sur les systèmes modernes.

La télésurveillance a-t-elle un intérêt ? Oui afin d’effectuer cette levée de doute si vous n’êtes pas équipé de caméra. Attention cependant, c’est tout de même un temps précieux qui s’écoule. Avant d’appeler la police, les étapes suivantes vont se dérouler :

– alerte à l’entreprise de sécurité,
– contact oral à votre domicile (pour une identification par mot de passe en cas de fausse manœuvre) ou visualisation des flux vidéos
– si le contact oral ou vidéo n’a pas permis de réaliser la levée de doute (ils sont restés cachés et silencieux!), déplacement d’un agent de sécurité (prestation éventuellement payante),
– ronde autour du domicile,
– puis enfin appel à la police UNIQUEMENT SI l’agent a constaté quelque chose d’anormal sans pénétrer sur le terrain (l’agent de sécurité n’a pas le droit d’entrer).

L’entreprise de télésurveillance peut également visualiser ce qui est filmé et enregistré par vos caméras si elles sont équipés de ces fonctions pour faire cette levée de doute à distance.  Cela accélère évidement le processus en évitant un déplacement.

Le coût de la télésurveillance varie beaucoup d’une entreprise à une autre. Il peut monter à plus de 50€ par mois.

*****

 

     La solution optimale ?

Il existe aujourd’hui de très nombreuses solutions, basées sur des technologies différentes. Il existe une alarme adaptée à chaque situation.
Nous faisons ici le choix de ne pas toutes les détailler, mais de nous concentrer sur les meilleurs solutions du marché. La fiabilité étant une des qualités majeures attendues d’une alarme domestique, choisir une alarme qui a fait ses preuves est gage de tranquillité d’esprit. Cela permet également de trouver plus facilement des pièces compatibles ou de rechange. De la même manière, nous vous conseillons de vous procurer votre système d’alarme via un revendeur fiable afin de pouvoir bénéficier d’une garantie et un SAV de qualité.

Maintenant que vous avez estimé votre besoin, nous allons pouvoir passer au choix de votre système d’alarme : comment choisir son alarme maison ?

Voir notre dernier comparatif alarme maison : 2017 / 2018 !

*****

 

     Et pour faire plus

 

Intégration dans un système domotique ?

Il ne s’agit plus ici de l’alarme en tant que telle, mais cet élément est à prendre en compte dès l’achat afin de s’assurer de la compatibilité entre les systèmes. Un système domotique peut par exemple :

– piloter l’ouverture et la fermeture des volets en fonction de l’heure, de la température ou de la lumière extérieure,
– allumer ou éteindre des lumières pour augmenter son confort ou simuler une présence,
– piloter une porte de garage, un automate de portail électrique pour une désactivation automatique de l’alarme
– surveiller un détecteur de fumée ou d’inondation pour utiliser les moyens d’alerte de l’alarme, que l’habitant soit présent au domicile ou non.

Le système domotique va être le centre névralgique de l’installation, en permettant la définition de scénarios.

Il existe aujourd’hui des box domotiques relativement simples à paramétrer et à contrôler. Cela demande cependant un investissement en temps et de ne pas être rebuter par l’informatique. Sinon des marques grand public comme Somfy ou Diagral permettent d’avoir des solutions tout compris.

 

Avec ou sans fil ?

Les système d’alarme filaires sont aujourd’hui de moins en moins installés. Malgré qu’ils soient en général moins cher que les produits sans fil, la complexité d’installation rend l’investissement bien supérieur au final. Il faut souvent faire appel à un professionnel pour la moindre modification, ces systèmes ne sont que peu évolutifs et pas très adaptables. En revanche ils ne sont pas ou peu sujet au brouillage et ont donc une fiabilité accrue de ce point de vue. Attention, les fils ne doivent pas être visibles sous peine d’être facilement sectionnables.

Je choisis une alarme filaire si :
–          Mon installation est définitive et peu étendue (exemple : je veux surveiller un coffre fort et uniquement cela).
–          Je souhaite une fiabilité sans faille de la télécommunication interne

 

Un gain, une ristourne, une réduction sur l’assurance habitation

Certaines assurances prennent l’installation d’une alarme en compte et accorde une réduction sur la cotisation. Cela vaut donc le coup de poser la question à son assureur ! Il pourra vous renseigner sur les conditions et ce qui est pris en compte.

 

Doit-on privilégier la norme NFa2p ?

La certification NFa2p (Norme Française Assurance Prévention Protection), mise en place par l’AFNOR, permet d’identifier les matériels qui répondent à un cahier des charges très précis en matière de sécurité face aux intrusions et de résistance aux tentatives de désactivation et de brouillage. Il s’agit d’une référence reconnue par les assurances, qui peut parfois valoir une réduction de cotisation.
Cependant, les constructeurs devant payer un agrément pour obtenir cette certification, tous les fabricants ne souhaitent pas l’obtenir même si leur matériel en serait techniquement capable. Il ne s’agit donc pas d’un critère suffisant pour évaluer la qualité d’une alarme domestique.